Aides et primes

Il existe de nombreuses aides financières pour les employeurs d’apprentis.

Exonération de cotisations sociales

Pendant toute la durée du contrat, les entreprises inscrites au Répertoire des métiers sont totalement exonérées de charges sociales, parts patronales et salariales, à l’exception de la cotisation patronale d’accidents du travail et maladie professionnelle.

Prime régionale à l’apprentissage

Il s’agit d’une prime de 1 000 € versée par le Conseil régional d’Ile-de-France pour les entreprises de moins de 11 salariés. A la suite de l’enregistrement du contrat d’apprentissage par la CMA93, l’employeur complète et renvoie le formulaire qu’il a reçu de la Région accompagné d’un RIB. Cette prime est versée à l’issue de chaque année de formation jusqu’à l’obtention du diplôme préparé par l’apprenti.

Aide au recrutement d’apprenti

Pour tous les employeurs de moins de 250 salariés qui recrutent un premier ou nouvel apprenti depuis le 1er juillet 2014 nouvelle aide de l’Etat versée en une seule fois par la Région Ile-de-France.

Aide TPE

Les entreprises de moins de 11 salariés qui embauchent un apprenti mineur bénéficient d’une aide forfaitaire de l’Etat de 4 400€ pour la première année du contrat.

Crédit d’impôt apprentissage

L’entreprise soumise à un régime réel d’imposition, qui emploie un apprenti peut bénéficier d’un crédit d’impôt. Il s’élève à 1 600 € par apprenti qui prépare un diplôme d’un niveau inférieur ou égal à BAC + 2 au titre de la première année du cycle de formation. Ce montant est porté à 2 200 € dans certains cas particuliers.